La rock musique (1) : aujourd’hui : le ska

Publié le par Mr Vandermeulen

La rock musique ce subdivise en de nombreuses catégories et sous catégories qui toutes ont leurs propres développements et inspirations. Aujourd’hui, nous allons nous intéresser plus spécialement à un mouvement très particulier et assez facilement identifiable : le ska. Le ska est un style musical au tempo soutenu et rythmé à deux temps (rythme appelé « binaire ») qui se caractérise par son apport systématique de « riffs de guitare » donnés à contretemps (les riffs sont ces courtes phrases mélodico-rythmiques indépendantes, très importantes dans la rock musique, jouées plusieurs fois de suite, et dont l’aspect rythmique a généralement plus d’importance que l’aspect mélodique, même si elle imprime au tout, à la chanson rock, donc, sa marque si personnelle et singulière). Le ska est né très probablement en Jamaïque vers la fin des années 1950, et il connut un très vif et rapide succès dans les années 1960, puis une décennie plus tard en Angleterre, pour enfin s’imposer dans le monde entier, jusqu’en Belgique (cela essentiellement entre les années 1980 et 1982).

Le rythme de la musique ska a ceci de très particulier qu’il se base non pas sur le rythme donné par la batterie (cet instrument constitué d’un ensemble de divers éléments tels que les fûts, les cymbales, et une série d’autres sous-éléments de percussions utilisés dans la plupart des formations de rock musique actuelles pour marquer le rythme), mais par des petits à-coups de trompette ou de trombone, plus ou moins rapides... Quand le groupe de ska n’a pas de trompette ni de trombone, cette partie peut être jouée par un synthétiseur capable de générer des sons assez proches de la trompette ou du trombone. Un peu comme sur la vidéo de ce groupe de ska célèbre appelé Sonseed et qui, en 1982, proposait sur son LP « First Fruit » (LP, de l’anglais « Long Playing », ou « Long joué », abréviation anglo-saxonne pour « 33t », abréviation française pour « microsillon ») un tube ska intitulé « Jesus Is A Friend Of Mine », quelque chose que l’on pourrait traduire par « Jésus est l’un de mes amis », formule heureuse et toujours très actuelle, qui n’est pas sans nous rappeler la génération « facebook », mais je m’égare, je vous parlerai du mouvement « facebook » une autre fois.

Publié dans Pour papa et maman

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Morvandiau 27/09/2008 22:59

ah, dites, j'ai connu des moments de félicité en écoutant de la pop anglaise, du blues français et du hard rock allemand mais je dois reconnaître que j'ignorais tout du ska autrichien ! Quelle découverte, merci Vandermeulen!