Miyamoto Musashi [leçon du groupe A #3]

Publié le par Mr Vandermeulen

C’est en 1643, à l’âge de 60 ans, alors qu’il n’a plus que deux courtes années à vivre, que le plus célèbre des samouraïs, Miyamoto Musashi, se retire dans une caverne pour y écrire son fameux Traité des cinq roues, ouvrage composé de cinq chapitres, et dans lesquels sont exposés les grands principes de l’art du sabre, identiques à ceux de la stratégie basée sur la victoire, principes qui, par analogie, ont été commentés pour devenir applicables à toute activité de la vie, dont celle du commerce n’est certes pas l’application qui connut le moindre succès. Si ce texte demeure encore de nos jours un classique de la culture universelle, c’est sans nul doute aux écoles de commerce que nous le devons, puisque cette sorte de bible des chefs d’entreprise japonais, devint dans le courant du xxe siècle, lorsque l’éclatant succès l’économie japonaise eut tôt fait d’impressionner l’Europe et l’Amérique, le livre-clef pour tout investisseurs du monde entier. Demain nous étudirons ensemble un grand commentateur français de Musashi qui fera de vous non pas les petits winners de la France de demain, mais les gagnant-gagnant d'aujourd'hui ! A demain, les enfants !

Musashi02.jpg

 

Publié dans Leçons du groupe A

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article